Que se passe t-il chez Néthymoules en ce moment ?

 

Nous avons fini notre saison ....avec un beau coquillage mais malheureusement le préjudice d'être envahie par les étoiles de mer qui ont manger 30% de la production environ...

Cependant le travail reste le même,nous avons comme chaque année tout le matériel à la cabane ou à bord du challand à nettoyer ,désaler  ce qui est très important quand on travaille avec l'eau de mer.

Le garnissage des bouchots continu , c'est à dire que nous pêchons les petites moules ,nous les mettons en filets et après elles sont enroulées autour du pieux (l'expression :de les mettrent en boudins) .La dernière étape est de "capeler" c'est à dire de mettre un filet sur le bouchot une fois garni pour ne pas perdre les boudins de moules pendant la période hivernale .Il n'y a plus qu'à laisser faire la nature pour les retrouver l'année prochaine à taille adulte pour les commercialisées en juin .

Après nous aurons les pieux cassés à arracher pour les remplacer par des pieux de chêne

cette période de travail se fait sur les mois de octobre à décembre .

seul les pieux à replanter continuera sur les mois de janvier à Mars .

 

belle journée à tous

à bientot pour de nouvelles informations...

l'équipe Néthymoules bitard

 

 

 

                       

 

                           
         pour information notre vente d'huitres de la prée se fera la semaine avant "Nöel  "              
                           
                           

                    pour toutes commandes n'hésitez pas :

                    drive.nethymoules@gmail.com et téléphone 06.76.47.84.02

 

 

 

 

Projet réalisé chez Néthymoules.

En 2021, nous avions le projet d'une remotorisation complète sur le chaland "le Simpaul" et un changement de caisse frigorifique sur un camion. Cette dépense était nécessaire et moins honéreuse  que de devoir changer complètement de bateau. La caisse est aux nouvelles normes cema froid donc plus fiable pour une bonne stabilité de la température demandée pour conserver les moules lors des livraisons chez nos clients.

Cette réalisation à pu se faire grace à une aide financière Féamp.

L'Europe s'engage en France pour le développement durable de la pêche et de l'Aquaculture et Région Pays de la Loire, ce projet est cofinancé par les fonds Européen pour les affaires maritimes et de la pêche. C'est un dossier qui se prépare sur une année entière. Ci dessous les photos du moteur du chaland et de la caisse frigorifique.

           

 

La plainaise est une marque qui a été créée par les six producteurs de moules de Bouchot de la Plaine Sur Mer.

Beaucoup d'histoires se racontent autour de la naissance de la moule de Bouchot.

La plus probable estime sa naissance à l'année 1235.

Son père, l'Irlandais Patrick Walton échoué sur les côtes françaises, devait trouver de quoi se nourrir. Il plaça dans la mer des filets de pêche tendus entre des pieux dans le but de capturer des oiseaux comestibles, et s'aperçut rapidement que de jeunes moules se fixaient au bas des pieux et se développaient au gré des marées. 

La culture de la moule de Bouchot était née. Le terme "bouchot" vient de la contraction des mots gaéliques désignant bout ("clôture") et choat ou chot ("bois") : clôture en bois.

Une moule de Bouchot se doit de passer par différentes étapes de culture pour mériter son appellation. Et oui, n'est pas de moule de Bouchot qui veut ! 

Dès sa naissance au début du printemps, le bébé moule se fixe à des cordes tendues horizontalement, c'est le captage ; puis ces cordes sont disposées sur des portiques en bois pour que le naissain se développe jusqu'à la fin de l'été. 

En septembre, l'élevage demarre : les cordes sont enroulées autour des bouchots et protégées des crabes et autres prédateurs. 

La moule grandit pendant l'hiver et le printemps. Elle est bichonnée, câlinée, protégée des tempêtes, des algues et des parasites. 

Un an au moins est passé et c'est l'époque de la cuieillette. La moule est prête à être cueillie avec soin entre mai et février. La voilà consacrée véritable moule de Bouchot. 

 Le principe de notre travail

 Notre travail se fait en deux étapes, il commence en mer et se finit à terre :

  • Travail en mer : pêche, regarnissage
  • Travail à terre : préparation et expédition, vente directe et livraison de moules de bouchot

 Toutes les étapes de l’élevage de moules de bouchot sont planifiées et gérées suivant les quatres saisons. A savoir que le cycle d'une moule est d'une année. En période hivernale nous sommes tributaires de la météo par conséquent nous adaptons notre travail à terre comme en mer. Tout l'entretien des bâtiments et du matériel se fait par période de mauvais temps et dans les mortes d'eaux (peu de coefficient de marées). Pendant les marées les pieux cassés sont arrachés et remplacés. Seule la période estivale nous oblige à sortir en mer tous les jours pour la commercialisation du coquillage et pour le regarnissage. Nous préparons le coquillage à terre pour l'expédition ainsi que la vente directe à la cabane.

N’hésitez pas nous rendre visite à notre cabane pour y voir des photos et peut-être nous voir au triage des moules avant l'expédition.

Cabane n°3 Zone Ostreicole « Le Marais »
44770 La Plaine sur Mer
02 40 21 06 71 06 76 47 84 02 drive.nethymoules@gmail.com
Vente directe de moules de bouchot

chez Néthymoules Bitard

Vous pourrez trouver : 

  • Une pêche journalière
  • Une préparation du coquillage par du personnel responsable et expérimenté 
  • Des commandes personnalisées
  • La qualité du coquillage ( traçabilité journalière, prélèvement par un service vétérinaire agréé )
  • Une livraison tous les jours avec des véhicules réfrégirés et isothermes 
  • Un accueil journalier dans la bonne humeur de juin à août. 

Pour tout complément d’information, n’hésitez pas à contacter l’Earl Néthymoules Bitard ( Thierry, Nelly et Simon Bitard )

Travail rigoureux et professionnel pour obtenir un coquillage de qualité

Site réalisé par